Training : la callisthénie c’est quoi exactly ?

Le fitness c’est un peu comme la mode, on prend les basics, on remixe, on fait un peu de marketing et hop ! Nous voilà avec une « nouvelle discipline » la callisthénie ou calisthenics si tu veux faire l’américain/e En tapant calisthenics sur Google j’ai lu beaucoup de choses très différentes, pour certains callisthénie et streetworkout sont synonymes tandis que pour d’autres surtout pas car la callisthénie se pratique en salle tandis que le street workout se pratique en extérieur, de plus la gymnastique callisthénique n’offrirait pas d’espace de création libre (freestyle) contrairement au street workout… bref… la callisthénie c’est quoi exactly ?!En continuant mes recherches j’ai  trouvé que callisthénie : venait  du grec kallos (beauté) et sthénos (force), une définition du Littré de 1928 qui dit que la callisthénie est un « ensemble d’exercices de gymnastique appropriés au développement physique harmonieux des enfants et des jeunes filles », ce serait donc aussi de l’EPS ?! Enfin j’ai lu à plusieurs reprises que c’était un mélange de  gym suédoise et de musculation… Alors soit c’est surement tout ça à la fois !

Je suis donc retournée m’interroger sur l’étymologie du mot… et  me suis mise à supposer que la callisthénie pouvait répondre à deux objectifs distincts mais pouvant aussi être complémentaires : développer la force musculaire et l’esthétisme corporel et/ou  accomplir de belles choses en déployant de la force [n’oubliez pas l’étymologie hein ! kallos (beauté) et sthénos (force)].  Résumons : le « callisthène » (je viens d’inventer ce mot…) accompli est athlétique et en plus il peut le prouver (ça ne doit pas être de la gonflette)…. ça va vous suivez toujours ? J’avoue on n’est pas très avancés …

Un seul élément  semble mettre tout le monde d’accord c’est que la callisthénie regroupe un ensemble d’exercices qui se pratiquent au poids de corps c’est à dire sans charges additionnelles. Ah !! enfin, voici le point commun entre la gym suédoise, l’EPS, et le street workout ! Finalement plus j’avance dans la rédaction de ce billet plus j’ai envie d’opérer un glissement de callisthénie vers callisthénique. En fait, cela me semble plus approprié et plus juste, car je ne pense pas que l’on puisse parler de la callisthénie comme d’une discipline, selon moi il s’agit plutôt d’une forme d’entrainement qui se caractérise par la seule utilisation du  poids du corps pour développer la force et la puissance. Gym suédoise, méthodes Tabata, Hiit, Lafay, certains mouvement de Crossfit (sans charges) etc… ne sont autres que des training de type callisthénique.

Quant au street workout, il est la version ultime de ce type d’entrainement, en effet les athlètes de street sont vraiment dans une recherche de connaissance et de maitrise parfaite de leur corps, et de développement de leur force, de leur équilibre et de leur souplesse. Les finalités de leurs entrainements peuvent être purement esthétiques (force et beauté du corps) et/ou la réalisation et la création de figures (force et beauté du geste). C’est d’ailleurs  certainement la raison pour laquelle on associe souvent callisthénie et street workout.  A mon sens ce sont bien les athlètes de street qui maitrisent le mieux l’art de la callisthénie et le résultat est souvent très beau ! Voici une vidéo réalisée par Anne Baribeau pour TFO en 2015 avec les très inspirants Sylvie Dulger et Carlos Salas :

Dans un prochain billet je vous parlerai des différentes formes d’entrainement callisthéniques ou au poids de corps (c’est vous qui voyez), comme je vous l’ai laissé entendre il en existe une grande variété et ce type de training connait un regain de popularité en France (comme les looks des années 90′ dans nos dressing, je vous l’ai dit le fitness c’est comme la mode, un éternel recommencement remixé 😀 ), en effet depuis quelques années on délaisse un peu les poids pour des entrainements fonctionnels (utiles dans la vie quotidienne) et on y ajoute des contraintes de temps, bref je vous en reparle vite.

2 Comments

  1. bienamicalementvotre

    impressionnant

  2. Les ateliers du corps

    La video ? oui c’est super chouette, ça me laisse admirative !

Laisser un commentaire